Côté rue …

THE (9)Première épreuve en Iran : traverser la rue ! Ici, les feux ne marchent presque jamais, les passages piétons sont inutiles, motos/voitures et bus font la loi… Dans ces conditions, traverser une avenue est un vrai challenge (en particulier aux heures de pointe). Quant à la conduite iranienne, c’est une catastrophe : c’est la loi du plus fort, priorité au plus téméraire (et pour une fois il y a parité, les femmes pouvant être encore plus agressives que les hommes).

YAZD (71)Mais la rue a aussi des bons côtés : les jus frais, les glaces à profusion, les boulangeries… Ces dernières se repèrent aux queues sur le trottoir, chacun attendant le pain brûlant sorti du four. Ici pas de baguettes, mais des galettes, des grands pains azymes, avec ou sans graines/herbes. Peu de civisme dans les queues, nombreux sont ceux qui resquillent sans aucune réaction dans la foule. Notre pain préféré, le sangak, pain aux herbes cuit sur des cailloux. Attention à bien le laisser refroidir sur la grille et à enlever les cailloux restants dans le pain.

ISF_place nasqh (11)Autre aspect amusant dans la rue, le pique-nique à l’iranienne : les gens se posent en grand groupe vraiment n’importe où avec tapis, gamelles, réchaud, barbecue…

Vous pourrez découvrir tout ça en image dans le petit clip ci-dessous. En bonus, des images d’entraînement dans un zurkhaneh, maison de force où, pendant une heure, des iraniens baraqués s’exercent au son d’un tambour envoûtant et sur des poèmes chantés.

19 commentaires

  1. Tellement chouette, bien monté et sonorisé! On voudrait que ça ne s’arrête jamais… merci de ce petit voyage par procuration!

  2. Coucou,
    petite précision: ceux qui ne veulent qu’un pain (chez certains jusqu’à deux, mais un, chez tout le monde) ne font pas la queue. C’est pour ça que les autres ne disent rien. Vous qui n’en voulez qu’un ne devez pas faire la queue.
    Il arrive que ca fasse une queue parallèle aux heures de pointe; mais toujours moins longue. Tu as dû remarquer, la plupart prennent une dizaine!
    Vous êtes toujours à Isapahan, n’est-ce pas?

  3. Quel plaisir de voir vos vidéos et reportages, et de lire vos nouvelles ! merci pour ces chouettes images, tu deviens un vrai filmeur et un vrai monteur, je vous embrasse tous les deux, dis à Guillemette que la confiture agrumes et épices est magnifique !

  4. Ca fait plaisir d’avoir de vos nouvelles, et rêver de regarder les magnifiques images. On n’en a jamais assez. Merci à nos grands reporters ! Bises à tous les deux

  5. merci pour ce petit film et la belle musique !
    ce sont des massues en bois qu’il y a dans la salle de « gym » ? en bois de quoi ?
    @+et bonne route

    • Des massues en bois en effet. Différents bois, j’en ai soulevé une grosse et elle était plutôt légère pour sa taille mais ça doit varier j’imagine.

  6. Passionnant, merci!

  7. Quel bonheur de vous suivre dans cette aventure !!
    bonne route pour la suite…..

  8. C’est magique de voyager avec vous et très agréable.
    Ce matin Grenoble était toujours à la même place lorsque nous y sommes passés.
    Bise

  9. Je consulte seulement aujourd’hui votre blog et donc j’en ai plein les yeux et les oreilles … je voyage avec vous, j’ai un peu l’impression d’y être et ça me fait un bien fou. Quel beau pays et quels beaux personnages.
    Un grand merci de nous permettre de partager tout cela, continuez à profiter et à nous faire rêver ….
    Plein de bises à vous deux.

  10. Les Iraniens sont très serviables, c’est normal, le Perse Mèdes, alors qu’à Grenoble le Perse Neige…
    Bisous à tous les deux
    بوسه

  11. Ça fait drôlement du bien de voyager avec vous, bercés par cette belle musique. Surtout quand il faut se remettre au boulot après, disons, quelques semaines de congés. 🙂
    On attend avec impatience des nouvelles de la suite de votre beau périple.

  12. Je ne connais pas du tout l’Iran mais vos photos, dessins et vidéos donnent vraiment envie d’y aller. C’est passionnant de vous suivre !

Les commentaires sont fermés