Au pays des Pinisi

Bateau_Tanah_Beru (32)sAprès notre déception de Mandvi, enfin, voilà nos efforts récompensés dans notre quête des chantiers navals ! Sur la plage de Tanah Beru, se succèdent les chantiers de construction de Pinisi. Le Pinisi est un voilier traditionnel à 2 mats, en bois, de l’île de Sulawesi en Indonésie.

 

Bateau_Tanah_Beru (75)sLa vision de toutes ces proues de bateaux (plus d’une quarantaine), sous des abris de fortune, est assez impressionnante : bateaux de pêche, cargos, voiliers… De nombreux Français viennent ici construire leurs bateaux charters (bateaux de luxe loués à la semaine avec équipage pour des croisières-plongées en mers tropicales) ou assurer la maintenance de ces derniers. La construction d’un voilier en bois tout équipé de 25m coûte entre 300 000 € et 500 000 €.

Bateau_Tanah_Beru (9)sCes Pinisi ont une spécificité dans la technique de construction de coque : ici les bordages (planches) ne reposent pas sur les membrures (squelette de la coque) mais sont chevillées entre elles avant la pose des membrures. Les artisans disposent d’un grand savoir-faire, pas besoin d’ordinateur ou de plan pendant la construction.

Les bois viennent pour la plupart de Bornéo, ce qui n’est pas sans poser des problèmes d’approvisionnement étant donné les dimensions et les quantités requises (il peut y avoir des mois d’attente).

On a passé quelques heures sur un petit chantier réalisant un bateau de pêche (3 personnes pour 3 mois de travail), nous vous laissons découvrir cela en images :

7 commentaires

  1. Je trouve (comme d’habitude) que ces artisans font des réalisations magnifiques avec une grande économie de moyens!
    J’aurai bien des questions techniques sur le calfatage et l’assemblage…
    @+

  2. Si vous finissez le bateau avant de revenir, vous n’êtes pas encore là.

  3. Bonjour,
    J’ai parcouru vos articles et je vous remercie pour l’ensemble des ces informations.
    Je me pose une question au vu du prix d’un tel gâteau neuf.
    En existe t’il à vendre d’occasion et en avez vous vu sur place.
    Si oui quel pourrait bien en être le prix.
    Merci par avance si vous disposez d’éléments de réponses.

    BIEN À VOUS

    CHRISTOPHE NOTTIN

    • Bonjour,
      Désolé, nous n’avons vu que des bateaux construits sur commande ou des bateaux
      en maintenance.

  4. je suis contente d’avoir vu les constructions de maison au Sulawezi ou je n’avais pas eu le temps d’ aller ! Depuis les philippines je me rappelle les paillotes en bambou avec envie.
    Je vous attends pour le pot !

  5. ça fait mal pour les orang outang chasses de leurs forets pour y mettre des palmiers a huile.

Les commentaires sont fermés