Du fil à retordre à Jaipur

Alors que nous rentrions tranquillement chez notre hôte, dans le quartier musulman de Jaïpur (au Rajasthan), Laurent a subitement été retenu par une minuscule vitrine. Bien lui en a pris, car ce fut l’occasion d’une belle découverte…
Jaipur_Tarkashi (3)Nous sommes rentrés dans un tout petit atelier où Ram Swaroop Sharma travaillait en tailleur, penché sur une petite table. Bien qu’il ne parlât pas anglais, il comprit tout de suite notre demande et nous montra toutes ses gratifications, nombreuses revues de presse et échanges avec l’étranger (il a notamment encadré un stage pour une célèbre école des Arts décoratifs de Paris, l’école Camondo). Malheureusement, nous n’avions pas la caméra, aussi il nous proposa de repasser le dimanche, jour de repos normalement pour lui.
Jaipur_Tarkashi (35)Son art, appelé en Inde Tarkashi, consiste à incruster des fils de cuivre/laiton, et plus rarement d’argent, dans du bois de rose (en général) sur toute sorte d’objets (boites, tableaux, miroirs, éléphants,…). Désormais il ne peut travailler que 4 à 5 h par jour à cause de ses yeux, étant donné la minutie du travail. Il peut passer plusieurs mois sur une seule pièce (voire un an pour son chef d’œuvre : un tableau représentant un couple). Il est fier que ses fils aient choisi le même métier.
Comme vous pourrez le constater, pas besoin de beaucoup de place ni d’outils pour faire de belles choses, juste quelques dizaines d’années d’expérience !

6 commentaires

  1. Quelle minutie ! Quel savoir faire ! Quel résultat !
    J’en suis baba
    Portez vous bien et encore et toujours : « merci du voyage ! »

    Mathieu

  2. Trop fin….

  3. Mettre le fil de fer c’est une chose, creuser son emplacement en est une autre.
    Question : pourquoi les visages sur un des derniers tableaux comportent du blanc ?
    Problème religieux?
    Bonne continuation.

    • Je ne connais pas exactement la raison de ces petits morceaux blancs sur le visage.
      Le personnage en question est le dieu des menuisiers.

  4. C’est magnifique. Ca donne envie, mais des dizaines d’années pour s’entrainer, finalement je vais juste admirer 🙂

Les commentaires sont fermés