Des goélettes au bout des doigts

bato_5_04580«La Pérouse», «L’Hermione», «Le Belem», «L’Astrolabe», «Le Renard», «Le Superbe», les «Pen Duick»…. Si ces noms n’évoquent rien pour vous, pas sûr que cette vidéo soit pour vous. Si ces noms vous ont fait rêver, si vous avez eu la chance de les admirer sur l’eau, ou de voir leur maquette au Musée de la Marine ou ailleurs, alors vous serez intéressés de voir où et comment sont réalisées ces maquettes.

Figurez-vous qu’elles sont fabriquées à Antananarivo à Madagascar, certaines avec des licences exclusives de fabrication, d’après les plans d’origine obtenus auprès des Musées de la Marine.

L’atelier Le Village, créé en 1993, est un ensemble de maisonnettes où travaillent une trentaine d’artisans répartis suivant les différentes étapes de fabrication : bordage, accastillage, gréement, peinture, réalisation des petites pièces, ferrures, etc.

employe_7_04528Les techniques de réalisation des bateaux historiques sont celles des charpentiers de marine (coques lattées sur membrures avec cintrage des lattes au feu) ; les bois utilisés sont tous de Madagascar (principalement du palissandre) et les finitions se font à l’huile de lin et à la cire, sans vernis.

On vous laisse découvrir tout ça en vidéo, et sur leur site pour plus d’infos.

 

8 commentaires

  1. C’est fantastique !
    Vous me ramenez un Pen Duick ?
    Portez vous bien
    Mathieu

  2. Ils ont des doigts d’or ces Malgaches, un peu comme Laurent.
    Bisous
    Bernard

  3. C’est vraiment beau; pas d’autre commentaire !

  4. Nulle machine ne remplacera la préciosité du savoir-faire humain…

  5. Comme d’habitude, superbe reportage

  6. un grand bravo pour ces activités de maquettisme naval à Madagascar

  7. Annie Petrequin

    Quel plaisir de voir qu’il existe tant de talent, de minutie. Voilà qui me rend humble et admirative. Merci de ces moments d’émerveillement.

Les commentaires sont fermés